Risque de DMLA, pourquoi utiliser un OCT ?

La DMLA dégénérescence maculaire liée à l’âge est une maladie de la rétine liée au vieillissement de la zone centrale de la rétine, la macula. Elle représente la première de cause de mal voyance en France chez les personnes âgées. La DMLA évolue progressivement et nécessite de réaliser un suivi régulier de cette maladie oculaire qui peut prendre différentes formes. L’examen OCT est alors la première analyse préconisée par votre ophtalmologue.

Qu’est-ce que l’OCT ?

L’OCT (Optical Coherence Tomography) ou Tomographie en Cohérence Optique est un type d’examen d’imagerie rétinienne non invasif utilisé dans les pathologies maculaires. Il permet d’étudier le nerf optique et plus particulièrement le pôle postérieur de l’œil.

L’OCT analyse les coupes de la macula (centre de la rétine située au fond d’œil) et l’épaisseur de sa structure grâce à des photographies optiques à haute résolution.

Les avantages de l’OCT (Tomographie par cohérence optique) dans la DLMA

L’examen OCT permet d’obtenir des images en coupe et des reconstructions 3D de la rétine avec une résolution atteignant le micromètre.

Utilisée depuis plus de 10 ans, cette technique a permis de gros progrès dans le suivi et l’adaptation des traitements des maladies rétiniennes comme la DMLA ou la rétinopathie diabétique.

Actuellement, il représente l’examen de référence pour le suivi et le diagnostic de la DMLA. A ses côtés, l’OCT-Angiographie et l’angiographie rétinienne apportent des informations complémentaires.

Votre ophtalmologue pourra également confirmer ou infirmer la présence d’un œdème maculaire diabétique (analyse du néovaisseau).

Le déroulement d’un examen par OCT lors d’une DMLA

L’examen par OCT est rapide, sans douleur et non invasif car il ne nécessite aucune injection de colorant ou de substance médicamenteuse contrairement à l’angiographie ICG. L’examen par OCT n’émet pas de rayons, il n’y a donc pas de risques d’irradiation. Il n’y a ainsi aucune contre-indication à cet examen.

Le patient est positionné assis face à l’appareil où il lui est demandé de fixer un point lumineux pendant qu’une lumière infrarouge traverse les structures de son œil. Une mesure de la réflexion et de l’absorption de la lumière par les tissus de l’œil permet de mettre en contraste des images en OCT.

Votre spécialiste DMLA peut alors évaluer en détail le tissu maculaire pour préciser le retentissement rétinien sous forme de signes exsudatifs : œdème, décollement séreux, décollement de l’épithélium pigmentaire.