Chirurgie des yeux à Paris

Actes chirurgicaux

Toute intervention ophtalmologique doit être réalisée dans les meilleurs conditions médicales et chirurgicales. Avec vos chirurgiens, vous prendrez votre décision en toute connaissance de cause. Prenez un rendez-vous pré-opératoire.  

Chirurgie laser de la vision à Paris

Myopie, hypermétropie, astigmatisme, presbytie : ces troubles de la vision peuvent être corrigés grâce à la chirurgie laser type femtolasik ou Smile, une technique fiable, rapide et indolore qui vous permet de vous libérer de vos lunettes ou lentilles de contact.

Chirurgie réfractive, pourquoi pas vous ?

Vous êtes myope, hypermétrope, astigmate ou presbyte, sauf contre-indications particulières vous pouvez bénéficier d’un traitement laser de la vision, même si vous combinez plusieurs de ces troubles visuels. Cette chirurgie laser est encore appelée chirurgie Lasik.

Chirurgie laser

La chirurgie laser est actuellement un des actes chirurgicaux les plus pratiqués dans le monde. Chaque année en France, 200 000 patients environ se font opérer des yeux.

La chirurgie laser se déroule sous simple anesthésie topique (instillation de gouttes). La chirurgie est bilatérale et dure moins de 30 min. La récupération est obtenue en moins de 12 heures.

La chirurgie réfractive est indiquée chez les personnes âgées d’au moins 18 ans, avec un trouble visuel stabilisé et un examen ophtalmologique normal en dehors de son trouble.

Chirurgie de la myopie

Chirurgie de la myopie à Paris

L’œil myope trop long, a une puissance de réfraction trop forte. Par conséquent, la lumière se focalise en avant de la rétine, ce qui donne une vision de loin trouble alors que la vision de près est conservée
La chirurgie de la myopie consiste donc à réduire la puissance optique de l’œil myope en rendant la cornée plus plate pour rendre le patient emmétrope (vision nette de loin sans correction). Le lasik peut corriger les myopies jusqu’à -10 dioptries associées ou non à un astigmatisme < à 5D maximum, sauf contre-indications particulières. Au-delà de ces limites, votre chirurgien peut avoir recours aux implants intraoculaires.

Chirurgie de l’astigmatisme

Chirurgie de l'astigmatisme

L’astigmatisme est lié à une irrégularité de courbure de la cornée. Au lieu d’être sphérique, la cornée se présente un peu comme un ballon de rugby, et présente donc des rayons de courbures différents.

L’astigmatisme entraîne une vision brouillée, floue de loin comme de près. Les contrastes entre les lignes verticales, horizontales ou obliques ne sont pas perçus de façon nette, d’où une confusions entre des lettres proches comme le H le M et le N, le E et le B, ou le 6 et le 9.

La chirurgie réfractive intervient sur les 2 principaux niveaux de courbure de la cornée pour les corriger. Le lasik permet de corriger les astigmatismes jusqu’à 5 dioptries.

Chirurgie de l’hypermétropie

Chirurgie de l'hypermétropie

L’hypermétropie résulte d’une cornée soit trop plate, soit d’un cristallin pas assez convergent ou soit d’un œil dont la longueur est trop courte. La lumière va donc venir se focaliser en arrière de la rétine, entraînant une vision nette de loin, alors que le patient a du mal à distinguer les objets proches. Souvent, l’hypermétropie est accompagnée de fatigue visuelle lors de travail sur écran par exemple ou en lecture prolongée. Enfin, des maux de tête sont parfois déclenchés par des efforts trop importants liés à l’accommodation.

Chirurgie de la presbytie

A partir de 40 ans, la capacité d’accomodation de l’œil diminue, liée à une perte d’élasticité du cristallin. L’image se forme alors en arrière de la rétine d’où une vision de près floue. La presbytie est un phénomène inéluctable et nécessite une aide optique.

Il existe 2 techniques pour corriger la presbytie : la chirurgie Lasik (presbylasik) et la pose d’implants multifocaux, ces derniers étant prescrits chez les individus de plus de 55 ans ayant une presbytie totale.

Techniques utilisées

  • LASIK
  • ReLex
  • PRESBYLASIK
  • PKR
  • PRELEX

Lasik

Le Femto Lasik ou Lasik 100% Laser, dernière évolution du Lasik, est la technique de référence en chirurgie réfractive

Cette technique indolore et rapide permet de retrouver une qualité visuelle optimale et de vivre normalement sans lunettes ni lentilles dès le lendemain de l’intervention. Les 2 yeux sont opérés le même jour sous anesthésie locale.

Elle comprend 3 temps opératoires :

  • Création d’un volet cornéen au laser Femto seconde.
  • Correction du trouble visuel au laser Excimer par photoablation pour traiter le trouble visuel
  • Repositionnement du volet cornéen .

L’utilisation des lasers Femtoseconde et Excimer de dernière génération, permet au chirurgien de votre centre Point Vision Paris, d’intervenir avec une précision accrue pour des corrections encore plus fines, des résultats encore plus probants et une récupération plus rapide.

ReLex, une technique innovante dans la chirurgie de la myopie

Vos chirurgiens Point Vision peuvent vous faire bénéficier de la toute nouvelle technique ReLex pour le traitement de la myopie, avec la dernière génération de laser Femtoseconde. Cette technique dérivée du LASIK très peu invasive consiste en la création d’un lenticule qui sera extrait par une micro-incision (3mm).

Le Relex est une intervention d’une précision extrême (au micron près) tout en douceur qui permet de préserver l’architecture cornéenne tout en augmentant le confort post opératoire (atténue la sécheresse post opératoire).

Presbylasik

Vos chirurgiens Point Vision Paris utilisent la technique Presbylasik. Il s’agit de la technologie la plus récente, fondée sur le principe d’un lasik 100% laser. Le Presbylasik permet de récupérer une indépendance aux lunettes de près comme de loin pour environ 90 % des activités quotidiennes.

Laser de surface ou PKR

Laser de surface ou PKR : La PKR ou PhotoKératectomie est principalement employée dans les cas ou le LASIK est contre-indiqué, pour les petites myopies ou les cornées fines. La correction réfractive est réalisée directement à la surface de la cornée par le laser Excimer après avoir retiré l’épithélium central. La récupération visuelle est plus longue et les suites plus douloureuses que pour un Lasik car il faut tenir compte de la cicatrisation de la cornée qui prend quelques jours.

L’échange de cristallin ou PRELEX

Le pouvoir optique de l’œil est corrigé en modifiant la puissance du cristallin qui est remplacé par un cristallin artificiel (implant réfractif).
Les implants réfractifs multifocaux corrigent à la fois la vue de loin et de près et procurent une indépendance aux lunettes de 90% une fois les 2 yeux opérés.

Particulièrement indiquée chez les patients hypermétropes presbytes de plus de 55 ans cette technique sera d’autant plus pratiquée qu’il existe une cataracte débutante ou que l’âge est avancé (cataracte imminente).

Les chirurgiens de Point Vision Paris analyseront avec vous toutes les implications de l’acte chirurgical. Prenez un rendez-vous pré-opératoire. 

Questions chirurgie laser à Paris

Combien de temps dure l’intervention ?
– L’intervention Femtolasik dure environ 10 minutes par oeil. Prévoyez deux heures entre l’arrivée au Centre et votre sortie. La chirurgie réfractive se pratique en ambulatoire.

Le Lasik est-il douloureux ?
– La chirurgie réfractive est une chirurgie indolore et sûre qui dispose désormais d’un recul très important avec plus de 35 millions de patients opérés dans le monde à ce jour. L’utilisation locale de collyres anesthésiants permet de ne rien sentir pendant l’intervention. Quelques heures après l’intervention, vous pouvez ressentir des picotements, une sensation de « grain de sable sous la paupière » avec larmoiements.

Quelle est la différence entre la PKR et le Lasik ?
– La PKR ou PhotoKératectomie est  similaire au LASIK, les 2 procédés utilisant le laser Excimer pour remodeler la cornée. En revanche, la PKR ne requiert pas de découpe de volet cornéen, contrairement au LASIK. La correction réfractive est réalisée directement sur la cornée après avoir retiré l’épithélium central. La PKR est indiquée pour les petites myopies ou pour les cornée fines ou irrégulières. La récupération visuelle est un peu plus longue que pour le Lasik, entre 3 à 5 jours.

Quelle anesthésie pour l’intervention ?
– L’anesthésie est effectuée au niveau locale par instillation de collyres au niveau de l’œil. Vous restez donc complètement conscient pendant l’opération. Pour vous détendre, un calmant à prendre une heure avant l’opération peut être prescrit par votre médecin.

Puis-je me faire opérer des 2 yeux le même jour ?
– Oui. Les 2 yeux sont en général opérés en même temps lors d’une intervention Lasik ou PKR.

Quels sont les effets secondaires liés à la chirurgie réfractive ?
– Les effets secondaires sont faibles et transitoires. On retrouve principalement une sécheresse oculaire plus ou moins importante, mais qui régresse en moins de 3 mois et de possibles halos nocturnes (surtout dans les fortes myopies avec des patients à larges pupilles) eux aussi régressifs en 1 à 4 mois.

Puis-je rentrer le jour même de l’intervention ?
– La chirurgie réfractive se pratique en ambulatoire. Vous pourrez donc rentrer chez vous après l’intervention. Demander à un proche de vous raccompagner car vous ne pourrez pas conduire.

Puis-je retravailler le lendemain de l’intervention ?
– Vous pourrez travailler avant l’intervention, le matin par exemple si votre intervention est programmée l’après-midi. La reprise de votre activité est possible dès le lendemain de l’intervention.

En combien de temps récupère-t-on une vision nette ?
– Il faut compter entre 12 à 24 heures environ pour récupérer une vision nette, selon l’importance du (ou des) défaut(s) visuel(s) corrigé(s). Dans certains cas, la récupération visuelle peut être plus lente liée au processus de cicatrisation plus lent chez certaines personnes. Pour le traitement de la presbytie, la vision de près est nette en 24 heures environ. La vision de loin se stabilise entre un et quatre mois après l’intervention.

Chirurgie de la cataracte

La mise en place d’un implant cristallinien est une opération maintenant très bien codifiée. Un examen ophtalmologique détaillé vous permettra de prendre votre décision de façon sereine.

Qu’est-ce que la cataracte?

La cataracte est l’opacification progressive de tout ou partie du cristallin, sorte de lentille située dans l’œil, à l’arrière de l’iris, qui permet de focaliser les rayons lumineux sur le centre de la rétine. Normalement, le cristallin est transparent. Sa perte de transparence, ou opacification, empêche donc la lumière de le traverser correctement. La vision se trouble.

La cataracte est liée principalement à l’âge. En effet, plus de 20% de la population est atteint après 65 ans et plus de 60% à partir de 85 ans.

La cataracte touche en général les deux yeux.

Chirurgie de la cataracte

La chirurgie de la cataracte est l’intervention la plus pratiquée en France avec plus de 700 000 interventions par an. L’âge moyen des patients varie entre 66 et 77 ans. Le traitement chirurgical permet dans plus de 90% des cas une récupération fonctionnelle excellente dès le lendemain de l’intervention.

Le traitement chirurgical de référence (ou phacoémulsification) consiste à émulsifier (casser en minuscules morceaux) puis vider le contenu du sac dans lequel se trouve le cristallin pour y installer à la place un implant artificiel synthétique à travers une petite incision faite dans la cornée. Cette opération est réalisée à l’aide d’une sonde émettant des ultrasons. L’opération est pratiquée par votre chirurgien du centre Point Vision La Défense en ambulatoire, sous anesthésie locale. Aucune douleur n’est ressentie durant l’intervention qui dure quelques minutes.

Pour une guérison optimale de votre cataracte, un seul œil est opéré à la fois en respectant un délai allant de quelques semaines à un mois entre les 2 yeux .

Votre chirurgien POINT VISION La Défense vous proposera l’implant le plus adapté à votre situation afin d’optimiser les résultats de la chirurgie, pour un confort de vos yeux encore plus grand. En effet, votre chirurgien dispose au sein du centre de La Défense, de différentes sortes d’implants : asphériques (pour une meilleure vision des contrastes), toriques (pour corriger un astigmatisme) ou multifocaux (pour améliorer la vision de près). Les différents implants utilisés par les chirurgiens du centre POINT VISION La Défense sont tous biocompatibles pour éviter tout phénomène de rejet.

Opération de la cataracte : Vos questions

Comment savoir s’il s’agit bien d’une cataracte ?
Le diagnostic de cataracte est avant tout clinique (examen à la lampe à fente après dilatation pupillaire). Le contrôle du fond d’oeil et l’OCT maculaire permettent de s’assurer qu’il n’existe pas d’anomalie rétinienne associée.

Puis-je rentrer chez moi le jour de l’intervention ?
La chirurgie de la cataracte est une chirurgie ambulatoire. Vous pouvez donc rentrer chez vous après l’intervention. En revanche, vous ne devrez pas conduire. Demander à un proche de vous raccompagner.

Peut-on se faire opérer les 2 yeux le même jour ?
En cas de cataracte bi-latérale, les 2 yeux ne sont jamais opérés le même jour, afin de minimiser les risques infectieux. Il est recommandé d’attendre au moins une semaine voir plusieurs semaines avant d’opérer le 2ème œil.

Quelle anesthésie pour l’intervention ?
Il s’agit d’une anesthésie locale par instillation de collyres anesthésiants ou par injection d’anesthésiants autour de l’œil. Vous restez conscient pendant l’opération. Pour vous détendre, un calmant à prendre une heure avant l’opération peut être prescrit par votre anesthésiste.

Quels sont les effets secondaires liés à la chirurgie de la cataracte ?
Un trouble de la vision ainsi qu’une rougeur de l’œil peuvent subsister les premiers jours. En revanche, si la rougeur de l’œil ne diminue pas ou s’intensifie, vous devez appeler en urgence votre chirurgien. Une sensation de frottement, de grains de sable dans les yeux, peut être ressentie dans les 1ers jours qui suivent l’opération. Vous pouvez également ressentir une légère douleur, mais qui disparaît dans les 24 premières heures.

Quand vais-je récupérer une vision nette ?
Certaines personnes récupèrent une vision nette dès le lendemain de l’opération, d’autres au bout de quelques jours.

Y-a-t-il un risque de rejet de l’implant ?
L’implant que votre chirurgien aura choisi est biocompatible et ne provoque pas de réaction de rejet.

Puis-je être à nouveau atteint de cataracte ?
Votre implant ne peut pas s’opacifier, en revanche, la capsule qui le contient peut à son tour s’opacifier et provoquer une cataracte secondaire. Un traitement en consultation par laser est alors nécessaire.

 

Chez Point Vision Paris, votre vue est notre priorité !

  • Un suivi 100% personnalisé de votre 1ère consultation pré-opératoire au suivi post-opératoire
  • Une expertise médicale confirmée avec des chirurgiens expérimentés et formés aux dernières techniques les plus récentes
  • Un centre médical innovant, qui dispose d’un plateau technique dernière génération
  • Des coûts et des tarifs transparents, communiqués par devis

Lors de la consultation pré-opératoire, votre chirurgien choisira avec vous la technique la plus adaptée à vos besoins. Prenez votre premier rendez-vous pré-opératoire.